lundi 25 janvier 2010

Midem Buzz...

Quelques phrases entendus à droite et à gauche au midem. 

Dominique (du midem) : dans l'ensemble les gens ont l'air content. Il n'y a que les français pour râler. 

Emmanuel T. (journaliste) : j'en prend plein la tronche depuis mon article sur Deezer.

Stéphane (Wagram) :  on est toujours profitable, mais je peux pas dire que 2009 a été une super année. 

Un des responsable de Apple : On a des tas de projets. plus de projet qu'on en a jamais eu. On déborde de projets. 

Un patron de major : cette histoire de licence, c'est loin d'être gagné... on va pas se laisser faire.

Un salarié de Because : Franchement, quoi que dise le SNEP, c'est vraiment l'enfer. On a fait des bons chiffres, mais les marges continuent à baisser, il faut toujours investir beaucoup. Et puis l'année n'a pas trop été mauvaise car il y a plein d'évènements exceptionnel, à commencer par Michael Jackson

Un proche du SNEP : tu y crois toi à Hadopi? moi je pense que ça ne tiendra pas une minute. Dès que le premier PV sera émis, on va en prendre plein la tronche. Si a la limite il y avait eu un consensur politique, mais avec la moitié des politiques qui s'y sont opposés, tout le monde va chercher à faire planter la loi. 

Un patron de start-up : si on pouvait avoir cette licence, franchement, on pourrait vraiment avancer plus facilement. 

Un responsable de la Sacem : on ne le crie pas sur les toits, mais on sait bien qu'il y a plein de start-up avec qui nous n'avons pas encore de deal. L'esssentiel c'est qu'on soit en discussion avec eux. 

Le patron de TF1 Musique : j'ai fait tout ce que j'ai pu et le trafic des NRJ awards est pas mauvais mais pas miraculeux. Le seul truc que j'aurai pu faire en plus [...] c'est amener Michael Jackson sur scene. 

Un patron de maison de publishing anglaise (traduit en français) : Si vous piratez beaucoup, vous les français, c'est parce que vous êtes de culture catholique [la france est le troisième pays le plus piraté NDRL]. Voler n'est pas un problème. Vous avez la rédemption : un petit tour chez le curé et hop : le péché est effacé. C'est votre base culturelle...

Un investisseur Anglo-Américain (traduit en français) : Je veux faire un investissement dans la musique. C'est le moment. Il faut que je trouve une bonne start-up pour investir dedans. Quelque chose tout juste en commencement. Je pense que le secteur est plein de potentiel. 

Un patron de label : au Midem, il y a tout sauf des artistes. Surtout des artiste en développement. 

Un conducteur de taxi : les gens du Midem sont nettement plus sympas que ceux des autres salons ! 



3 commentaires:

Antoine a dit…

Bravo, cette compil de verbatims est un vrai régal !

mousse a dit…

trop drôle...
Et c'est qui cet investissseur Américain ?

SawndBlog ! a dit…

Je vous invite à rentrer en contact avec le fond DNcapital par l'intermédiaire de leur site web.

Enregistrer un commentaire