mercredi 28 octobre 2009

Sawndterview N°7 : Arnaud Chiaramonti, co-fondateur de Believe


Arnaud ChiaramontiBien que plutôt pas très vieux, Arnaud a déja pas mal oeuvré pour la musique. avant de monter Believe avec Denis Ladegaillerie,  a passé pas mal d'années au Marketing chez Sony ou il s'est occupé de Indochine, J. Dutronc, DJ Cam, KDD, J. Zenatti ..., puis chez Double V Management ( là il s'est occupé de L. Bertignac, D. Hallyday, P.Henry, LKJ...). Pour le coté fun, Arnaud est agrégé de philosophie.



Arnaud, dans quel état te semble le monde de la musique en ce moment?
Dans un état proche de l'ohio avec la rime qui va avec et que chantait la belle Isabelle Adjani...
Pourtant le monde de la musique a en ce moment l'opportunité de se réinventer, de revenir aux fondamentaux que sont l'artistique et la relation avec le "fan"/ consommateur et, en cela, je trouve que nous vivons une époque très excitante.

Tu penses que le business va s'améliorer ou se dégrader?
Certains côtés du business vont se degrader, d'autres non. Le business de la musique comporte tellement d'acteurs différents : éditeur, presseur, distributeur, tourneur, société de services, média ... Qu'il est impossible de tous les considérer sous un même angle. Ce qui me semble certain c'est que l'avenir appartient déjà au digital, à la technologie, au consommateur et plus que jamais, à l'artistique.

Quel est le plus gros défi à relever en ce moment?
Faire se parler et fonctionner ensemble 2 mondes devenus aujourd'hui indissociables dans le business de la musique : la technologie et l'artistique.

Si tu étais une major que ferais-tu?
J'arrêterai de me projeter et de faire mon BP a 1 ou 2 ans car le temps s'accélère plus vite qu'on ne pense et je mettrai au service des artistes les passionnés de musique qui travaillent encore pour moi.



Et si tu étais un artiste?
Et si j'étais un artiste j'irai signer chez Believe bien sur :-)

Quels sont les projets, les start-up qui t'intéressent le plus en ce moment?
Je suis moins un visionnaire ou un homme d'affaire du net qu'un opérationnel. En ce sens, je regarde assez peu les autres start up ou les nouveaux business même si certaines initiatives dans le micro crédit a destination des pays en voie de développement ou des foyers modestes m'intéressent.
Plus proche de mes activités, le développement des 2 modèles (iTunes d'un coté, spotify et Deezer de l'autre) ne cesse de me passionner !

Tes sites préférés ?
Les podcasts de damian lazarus. Du lourd.

Est-ce que tu penses que la musique va rapidement évoluer vers une offre 100% streaming?
Tout dépendra du pricing de cette offre et de son accessibilité. iTunes a su formidablement bien calibrer son offre avec un titre a 0,99€ que je ne paie qu'à l'acte d'achat, sans engagement, et de façon libre. Si une offre de streaming me permet de ne pas exploser mon budget et s'avère aussi simple d'utilisation que l'est iTunes, alors je crois qu'elle aura de forte chance de rencontrer un succès equivalent.

Quels sont les musiciens qui te semblent les plus innovants en ce moment?
Cela fait 3 semaines que je ne parle que d'un Franco-chilien de 20 ans : Nicolas Jaar.
C'est sans doute le dj et producteur le plus innovant que j'ai pu écouter cette année.

Parle nous un peu de belive svp !
Que te dire si ce n'est que c'est une aventure humaine exceptionnelle qui me permet de continuer a apprendre chaque jour , à decouvrir de nouveaux artistes et de nouveaux usages chaque jour ? Believe éveille ma curiosité et reste a aujourd'hui plus de 55 salaries, une entreprise où j'aime aller travailler. Believe, c'est une chance pour moi et, je crois aussi pour les artistes et les labels que nous accompagnons.

Thanks so much Dude ! 

1 commentaires:

Anonyme a dit…

phone number lookup

Enregistrer un commentaire