jeudi 25 février 2010

La tendance.... est aussi dans les instruments de musique




The Beatles on the Ukulele
A l'occasion d'un passage dans un magasins d'instruments à Pigalle, nous avons eu un échange intéressant avec un vendeur sur le type d'instruments les plus recherchés. Finalement assez révélateur d'autres tendances, plus numériques... 
En premier lieu -qui s'en serait douté- les instruments les plus vendus, haut la main sont... les guitares acoustiques, classiques. Ca n'est révélateur d'aucune tendance cependant. Les guitares folks (à cordes métalliques, arrivent juste derrière). 
Juste après, on trouve les claviers en tous genres. Les prix s'étant écroulés depuis une dizaine d'années, notre vendeur pense en vendre presque autant que de guitares, tout au moins en ce qui concerne les claviers d'entrée de gamme. Les claviers haut de gamme arrivent loin derrière, leur maîtrise étant un repoussoir pour nombre de musiciens amateurs. Ces claviers disposent d'interfaces midi très appréciées, offrant un grand champ créatif, dès que l'on les connecte à un ordinateur. 
Les guitares électriques arrivent après (environ 1 guitare électrique pour 2 guitares sèches), mais restent en 3ème catégorie. Grosse remontée ces dernières cinq années, pour un produit qui était devenu totalement ringard à la grande époque de la musique électronique. 
Au doigt mouillé, les pianos (avec des cordes) pourraient très bien représenter -en volume- la 4ème catégorie et la seconde en valeur "c'est un investissement important, mais on ne le fait qu'une fois" ; il observe que les pianos d'entrée de gamme ne coûtent finalement pas si chers et qu'ils sont perçus comme un investissement familial.

En 5ème catégorie (en valeur cette fois-ci), viennent beatbox et autres machines à générer du son... La progression est impressionnante dans la mesure où nombre de néophytes qui ne connaissent rien au solfège achètent désormais ces produits. Ceux-ci devraient, selon notre ami, représenter la première catégorie d'ici 4 à 5 ans. 

La catégorie virtuelle concerne... les logiciels... "c'est compliqué à vendre, on ne fait pas de marge et de toute façon tout le monde [...]. Si tout le monde les payait on serait vraiment blindé".  Double son de cloche, donc fiable. 

Petite surprise cependant. les magasins visités ne vendaient ni violons... ni trompettes, mais ceux-ci viennent rapidement à l'esprit de l'un de nos sympathiques informateurs. Les trompettes ont beaucoup monté et d'autres instruments plus exotiques sont en forte croissance (Ukulélé, etc.). 



2 commentaires:

barbanouille a dit…

Je ne pense pas que le succès de la guitare soit anodin.
Souvenons-nous qu'il représente une manière de jouer de la musique très accessible : cf. images d'Epinal du moniteur de colo, du babacool dans la rue ou du surfeur sur la plage.

La montée des télé-crochets consacrant des anonymes couplée à la génération Myspace - trois clics suffisent pour émerger - ont profondément bouleversé notre rapport à la musique.

Vous notez à juste titre l'essor du folk : pas étonnant, c'est le style de jeu le plus facile.

Internet a décomplexé des centaines d'amateurs.

J'avais fait un petit post sur la musique récemment : http://notrelienquotidien.com/2010/02/15/faire-mentir-lindustrie-du-disque/

Anonyme a dit…

phone number lookup

Enregistrer un commentaire