samedi 22 mai 2010

P2P et tendance de l'industrie musicale

Ces jours-ci deux évènement fort concernant le P2P
° Aux Etats-Unis, un juge a considéré que l'activité de LimeWire était clairement en contradiction avec les lois sur le respect du Copyright. C'est une première, car jamais auparavant les juges américains ne s'étaient aussi précisément prononcés sur le fond. L'injonction à cesser d'opérer pourrait désormais parvenir à LimeWire à n'importe quelle moment. Rappelons que différentes études placent LimeWire comme le 2ème player P2P et le premier sur Mac. le revers serait donc important. 
° The PiratBay a quand à lui cesser de fonctionner (il semblerait qu'il ait repris jeudi dernier cependant). Cela fait plusieurs années qu'un service de P2P n'avait pas été arrêté de façon autoritaire, mais la société de hosting a été mise en demeure de cesser d'héberger leurs serveurs sous peine d'une amende de 225,000 euros par jour.
Evénements isolés ou tendance de fond? Si l'on faisait un graphique intégrant l'ensemble de ce qui est en faveur d'une dérégulation ou au contraire d'une régulation, il semble que les 18 derniers mois ont clairement été en faveur de la reprise de contrôle.  Il faut toutefois souligné que la question du piratage et plus encore du P2P est à présent un sujet d'une demi génération. 

1 commentaires:

Anonyme a dit…

phone number lookup

Enregistrer un commentaire