mardi 11 mai 2010

Itunes streaming: quand, ou et comment?



Depuis que Apple a annoncé que la fermeture de lala.com -le site de streaming bien connu que la société a racheté à la fin de l'année dernière- interviendrait dès le 31 mai 2010, les rumeurs vont bon train pour essayer de définir ce que pourrait être l'offre d'Itunes, telle qu'elle apparaîtra certainement bientôt et intégrant Lala.

Apple ne communiquant qu'avec une parcimonie toute calculée, les analystes et autres journalistes ont coutume de s'intéresser aux dépots de marque et de brevet que la firme opère pour en déduire ses prochaines annonces. 
C'est d'ailleurs ainsi que deux ans avant le lancement de l'Iphone, le site Apple-insider (à présent fermé) avait annoncé que la firme éponyme, allait lancer un téléphone, tant les dépots de brevets dans le domaines étaient caractéristiques d'une évolution dans les télécoms. De surcroît, l'évolution du système d'exploitation ne laissait guère de doute, en intégrant des fonctions tout à fait dédiée à la gestion d'applications de téléphonie. 

Apple en a tiré la leçon, les brevets sont à présent déposés par des sociétés écrans, et réintégrés dans le giron de la firme après les lancements des produits. Il en a sans doute été ainsi de l'Ipad, tant les dépots de brevets liés à ce produits semblent avoir été peu nombreux. 
Concernant l'évolution de Itunes, il est difficile de faire des prédictions avec beaucoup de certitude à partir des dépots de marque et de brevet -Apple a bien renforcé l'étendue de la marque qu'elle possédait déja -Itunes Live- tant les indices sont faibles. 
Quelques reflexions de bons sens permettent cependant d'avoir une idée somme toute assez précise de ce qui devrait émerger. 

a) En premier lieu, Apple est à présent le premier vendeur de musique de la planète. Il lui est donc impossible de se tirer directement une balle dans le pied, en créant une offre directement concurrente de Spotify -ou Deezer en France-, sauf à y mettre massivement de la publicité. Or... Apple vient de lancer sa propre régie mobile. 
il n'est donc pas invraisemblable de penser que la firme à la pomme intégre une offre gratuite, truffée de publicité, à l'instar de ce que fait Spotify et qui sera principalement accessible en mobilité. 

2) L'expertise Lala se situe sur deux terrains (i) le streaming (ii) la gestion de" DRM light" -les priorités d'écoute en fonction du profil. On peut donc spéculer sur le fait que Apple va lancer une offre en streaming d'une part et une solution permettant de gérer des droits d'écoute en fonction du profil de l'utilisateur ou de la zone géographique : sans possibilité d'écoute -autre que des extraits-, écoute avec publicité, écoute plus ou moins illimitée pour les utilisations payantes. 

3) Comme cela a été dit plus haut, il est peu probable que Apple vienne concurrencer radicalement son offre de download. On peut donc émettre l'hypothèse qu'elle offrirait une solution mixant les deux offres, de sorte à renforcer la pénétration de l'offre Itunes. Il est à cet égard important de souligner que même aux Etats-Unis, le taux d'adoption de Itunes reste relativement bas, soit à 17% des foyers américains. Le streaming serait donc un moyen de renforcer considérablement cet usage. 

4) Apple pourrait en profiter pour lancer des "Spod", des Ipod permettant de streamer la musique à partir de la 3G ou du wifi. Un usage domestique autant que portable ferait plus que sens qu'encore une fois cela renforcerait largement le niveau de pénétration de la firme à la pomme. D'autant que ces produits pourraient être extrèmement simples d'usages et accessible à une génération qui a pour l'instant du mal à adopter des produits qui, même en provenant de chez Apple, restent perçus comme très technologiques et complexes d'usage. 
Il est en effet important de rappeler que Apple n'a que 4% de part de marché au niveau mondial, le grand challenge de la pomme croquée est donc de parvenir à accroitre ce pourcentage sans diminuer trop nettement sa marge. C'est un défi qu'elle peut relever grace au niveau de différenciation technologique et fonctionnel auquels elle est à présent parvenue.  


2 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est intéressant, mais rien ne garantie que c'est ce que va faire apple. de mon point de vue, le streaming est plutôt une évolution qu'une révolution. Ils pourraient très bien introduire un business model qui permet aux gens d'écouter la musique plus ou moins gratuitement à une qualité réduite et de leur demander de payer comme aujourd'hui pour la télécharger. Sur les Spod, là non plus rien n'est moins sûr. les produits apple sont de plus en plus multfonctions. Pourquoi revenir à la radio basique?
Marc Trougnoughnou

Anonyme a dit…

phone number lookup

Enregistrer un commentaire